Les recherches pour retrouver Maïté Viens, une jeune femme de 21 ans, qui est tombée dimanche dans les chutes Jean-Larose, situées au pied du mont Sainte-Anne à Beaupré, sont suspendues pour la nuit et reprendront mercredi matin.

Publié le 23 mai 2017
LA PRESSE CANADIENNE

Mardi, le ratissage des berges de la rivière et l'exploration des cuves situées au pied des cascades par les plongeurs de la Sûreté du Québec (SQ) «n'ont pas donnés les résultats escomptés», a confié la porte-parole de la SQ, Hélène Nepton.

Le débit et le niveau de l'eau étaient toujours très forts, mardi, empêchant les plongeurs de s'aventurer sous l'eau avec des bouteilles d'air comprimé. Ils sont en tout temps reliés à la rive à l'aide de cordages et de harnais de sécurité, avait expliqué la sergente Nepton plus tôt mardi.

De nouvelles recherches sous l'eau seront évaluées, mercredi, en plus d'un autre ratissage des berges, a ajouté Mme Nepton.

Originaire de Québec, la randonneuse âgée de 21 ans se promenait avec une amie à proximité des chutes lorsqu'elle a perdu pied, dimanche, vers 15 h.