Source ID:; App Source:

Accident à Longueuil: le garçon de cinq ans succombe à ses blessures

Après cinq jours de lutte, le petit garçon de cinq ans grièvement blessé dans... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Après cinq jours de lutte, le petit garçon de cinq ans grièvement blessé dans un accident impliquant une voiture banalisée de la Sûreté du Québec, à Longueuil, a finalement perdu son combat. Il a rendu l'âme en fin de soirée lundi.

Le drame est survenu en matinée jeudi dernier, sur le boulevard Gaétan-Boucher, dans le secteur Saint-Hubert.

La petite voiture dans laquelle se trouvait la victime avec son père de 31 ans et une adolescente de 14 ans circulait vers l'est, et a effectué un virage à gauche, traversant la voie en sens inverse, pour s'engager sur le boulevard Davis.

Mais une voiture noire arrivait en sens inverse, vers l'ouest. Elle a percuté la petite voiture en plein dans la portière arrière, exactement où se trouvait le siège du garçon. 

Il reposait entre la vie et la mort depuis, jusqu'à hier. 

Peu de temps après la collision, les policiers de Longueuil se sont rendu compte que le conducteur de 29 ans qui conduisait la voiture noire était un enquêteur de la Sûreté du Québec. Il était en service et conduisait une voiture banalisée de la SQ. 

Selon nos informations, l'enquêteur ne conduisait pas en mode urgent. Il ne répondait pas à un appel.

Mais comme un policier en service a été impliqué dans l'affaire, l'enquête a été confiée à la police de Montréal. Seuls les corps policiers de Montréal, Québec, et la Sûreté du Québec, disposent du niveau d'enquête requis pour mener ces enquêtes dites «indépendantes». 

Difficile d'en savoir plus sur les circonstances de l'accident, si ce n'est qu'on étudie la possibilité que le père de l'enfant ait effectué le virage sur sa gauche alors que cela lui était interdit, rapporte des sources policières. 

Plusieurs résidants du secteur affirment que ce boulevard se transforme couramment en piste de course, et que l'intersection où s'est joué le drame est dangereuse, que les accidents y sont fréquents, car les feux de circulation ne protègent pas le virage à gauche.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le policier ne sera pas accusé

    Faits divers

    Le policier ne sera pas accusé

    En février, un enfant de 5 ans est mort lorsque la voiture de son père a été emboutie par un véhicule de la Sûreté du Québec. Neuf mois plus tard, la... »

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer