Source ID:; App Source:

Une frégate canadienne intercepte 200 kilos d'héroïne

Un homme prépare de l'héroïne.... (Photo: Darryl Dyck, Archives PC)

Agrandir

Un homme prépare de l'héroïne.

Photo: Darryl Dyck, Archives PC

La Presse Canadienne

Pour la seconde fois cette semaine, le navire canadien NCSM Toronto a réussi à intercepter une importante cargaison de stupéfiants, dans le cadre des opérations antiterroristes continues dans l'océan Indien.

Près de 200 kilos d'héroïne ont été saisis vendredi sur un bateau. Aucun incident n'est survenu lors de l'interception.

Plus tôt cette semaine, l'équipage avait saisi près de 320 kilos d'héroïne et une petite quantité de hachisch sur un autre navire.

Le ministre canadien de la Défense, Peter MacKay, s'est dit «extrêmement fier» des efforts de l'équipage du NCSM Toronto visant à déceler et à contrecarrer les activités terroristes en haute mer. Il a ajouté que leur travail décourage et empêche les terroristes de se servir du milieu maritime pour arriver à leurs fins.

La contrebande de stupéfiants dans l'océan Indien et dans les régions avoisinantes représente une source de financement reconnue pour les organisations terroristes. En freinant ces activités, les navires de la coalition coupent les vivres financiers aux groupes extrémistes, et aident à arrêter le flot de stupéfiants.

Le NCSM Toronto participe à l'opération Artemis, la contribution du Canada au sein de la Force opérationnelle multinationale 150, un groupe d'intervention navale luttant contre le terrorisme dans la mer Rouge, le golfe d'Aden, l'océan Indien et le golfe d'Oman.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer