Source ID:; App Source:

Fraudeurs ciblant personnes âgées recherchés, de Laval à Los Angeles

Sur le permis, probablement un faux, fourni par... (Photos fournies par la police)

Agrandir

Sur le permis, probablement un faux, fourni par le fraudeur, on voit la photo d'un homme d'environ 35 ans (à droite), de stature moyenne, portant une barbichette tressée en deux nattes.

Photos fournies par la police

Des fraudeurs québécois tenteraient de profiter de la crédulité et de la générosité de personnes âgées en se faisant passer pour leurs petits-enfants dans le pétrin et sans le sou. Ils pourraient même faire des victimes à l'étranger.

À quelques jours d'intervalle, les services de police de Laval et de Montréal ont émis des avis de recherches quasi identiques. Celui du SPVM ne faisait en fait que relayer celui de policiers californiens croyant avoir affaire à des fraudeurs d'ici.

La police de Seal Beach, près de Los Angeles, a récemment enquêté sur le cas d'une dame de 86 ans qui a été détroussée par des fraudeurs.

Elle a reçu un appel d'un homme se faisant passer pour son petit-fils et se disant détenu dans une prison mexicaine.  Il lui dit avoir un besoin urgent d'argent pour payer sa caution. Elle lui a donc envoyé selon ses instructions une somme de 15 000 $, par l'entremise d'un certain Matthew Jones qui a récupéré la somme dans un bureau de Fed Ex à New York. Deux jours plus tard, il l'a rappelée pour redemander la même somme, qu'elle lui a à nouveau envoyée. Elle a donc perdu 30 000 $.  Elle a bien fini par se rendre compte de la supercherie et a alerté la police locale.

En enquêtant, les limiers californiens ont découvert que le «Matthew Jones» qui a récupéré l'argent à New York avait fourni comme pièce d'identité un permis de conduire québécois. On croit que le suspect pourrait donc être un résident du Québec.

Sur le permis, probablement un faux, fourni par le fraudeur, on voit la photo d'un homme d'environ 35 ans, de stature moyenne, portant une barbichette tressée en deux nattes.

Quelques jours plus tôt, la police de Laval émettait un avis de recherche identique.

Dans ce cas, l'événement remonte au mois de mars. La victime est appelée par un homme se faisant passer pour son petit fils se disant détenu. Il a besoin de 2000 $ pour être libéré. Il organise une rencontre entre la victime et un de ses «amis» pour qu'il lui remette l'argent. Mais lors de la rencontre, la plaignante pose plusieurs questions et ne remettra aucune somme d'argent.

Difficile si ces deux histoires presque identiques sont le fait d'un seul groupe de fraudeurs.

Dans ce dernier cas, le faux ami a été filmé par une caméra de surveillance. Il parle français avec un accent, est âgé d'environ 30 ans, mesure 1,77 m et pèse près de 68 kg.

«C'est un type de fraude qui n'est pas nouveau, et qui a été observé à plusieurs endroits», explique la porte-parole de la police de Laval, l'agent Nathalie Lorrain.

Si vous détenez des informations sur les suspects recherchés, vous pouvez joindre les services de police de Laval, au 450-662-4636, et de Seal Beach au 562-799-4100 Poste 1110.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer