Source ID:; App Source:

Les victimes d'agressions sexuelles pourront consulter gratuitement un avocat

Une dizaine d'avocats spécialisés en droit civil, criminel... (PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Une dizaine d'avocats spécialisés en droit civil, criminel et du travail répondront, bénévolement vendredi soir et samedi, aux questions des artistes et des citoyens.

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Magdaline Boutros
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Les victimes d'agressions sexuelles pourront consulter gratuitement un avocat, vendredi soir et samedi à Montréal, pour démystifier le processus de dépôt d'une plainte.

L'initiative, pilotée par la clinique juridique Juripop, a été élaborée en partenariat avec cinq syndicats issus du milieu culturel et artistique.

Une dizaine d'avocats spécialisés en droit civil, criminel et du travail répondront, bénévolement, aux questions des artistes et des citoyens. Des travailleuses sociales seront également sur place afin d'épauler les victimes.

Le mouvement de dénonciation d'agressions à caractère sexuel touche de nombreux artistes, rappelle la directrice générale de Juripop, Sophie Gagnon. Ces derniers jours, plusieurs victimes ont appelé des syndicats qui représentent les artistes et qui, à leur tour, ont demandé le soutien de Juripop pour organiser une clinique juridique, explique-t-elle.

«On souhaite aider les personnes qui se sentent désemparées ou encore qui se questionnent quant au processus de dénonciation judiciaire», mentionne Me Gagnon, évoquant un réel changement de mentalité qui s'opère présentement au Québec.

Les consultations auront lieu vendredi de 17 h à 21 h et samedi de 10 h à 15 h dans les bureaux du Centre d'aide aux victimes d'actes criminels de Montréal (CAVAC) situés au 6472, boulevard Saint-Laurent.

Une séance d'information avec des avocats et des intervenants sociaux sera présentée à trois reprises, soit le vendredi à 17 h, le samedi à 10 h 30 et le samedi à 14 h, afin d'éclairer les participants sur les différentes étapes du processus judiciaire.

Pendant les heures d'ouverture de la clinique, une ligne téléphonique sera activée afin de permettre aux victimes de parler à distance à un avocat. Les personnes résidant à Montréal pourront appeler directement le CAVAC au 514 277-9860, tandis que les personnes habitant à l'extérieur de la métropole pourront composer le 1 888 765-0508. L'adresse courriel info@juripop.org pourra également être utilisée.

«Si c'est une réussite, c'est sûr qu'on est intéressé à le refaire», possiblement ailleurs dans la province, a souligné Me Gagnon.

Elle assure que la confidentialité des victimes sera respectée et qu'aucun média ne sera admis dans les bureaux du CAVAC.

Les syndicats du milieu culturel qui participent à cette initiative sont l'Union des artistes (UDA), la Guilde des musiciens et musiciennes du Québec (GMMQ), l'Alliance québécoise des techniciens de l'image et du son (AQTIS), l'Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec (ARRQ) et la Société des auteurs de la radio, télévision et cinéma (SARTEC).




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer