Source ID:; App Source:

Le trafiquant Leventis menacé d'extradition

Mihale Leventis... (Photo fournie par la SQ)

Agrandir

Mihale Leventis

Photo fournie par la SQ

Déjà en attente de procès au Québec, un présumé trafiquant que la police soupçonne d'avoir fait partie d'un consortium qui a voulu prendre le contrôle du trafic de cocaïne au Canada, fait maintenant face à une procédure d'extradition vers les États-Unis.

Mihale Leventis, 38 ans, est actuellement détenu à Montréal après son arrestation à la suite de l'opération Loquace, par laquelle la Sûreté du Québec a démantelé en novembre 2012 une organisation qui aurait voulu contrôler par la violence le marché de la cocaïne au pays.

Toutefois, il comparaîtra aujourd'hui en Cour supérieure pour répondre à des accusations de complot pour trafic de stupéfiants aux États-Unis et de complot pour l'obtention de biens criminellement acquis, déposées par les autorités du Northern District de New York.

Plus précisément, Leventis est soupçonné d'avoir codirigé une organisation qui a exporté des centaines de kilos de marijuana du Canada vers les États-Unis, utilisé l'argent de la drogue pour acheter de la cocaïne en Californie et l'importer au Canada, et d'avoir fait entrer d'importantes sommes d'argent au pays.

Selon les autorités américaines, qui citent d'anciens complices devenus témoins repentis, Leventis, alias Rookie ou Big Mike, aurait pris la relève d'un certain Peter Litinas à la tête de l'organisation vers 2007.

Selon ces témoins et des policiers qui ont effectué quelques interceptions et arrestations en cours d'enquête, des courriers du groupe franchissaient la frontière canado-américaine souvent à pied, par les bois, sur des routes isolées ou par la réserve amérindienne d'Akwesasne, avec des sacs de hockey contenant la drogue. Ils transportaient la marijuana dans des entrepôts ou une maison spécialement achetée à cette fin à Pittsburgh, New Hampshire, près de la frontière. Dans un cas, les contrebandiers ont utilisé des motoneiges tirant des toboggans sur lesquels avaient été déposés les sacs de hockey, et ont traversé le fleuve Saint-Laurent dans le secteur de l'île Sugarbush, connue comme un endroit chaud, à Akwesasne.

Selon la preuve, l'organisation importait environ 2000 kg de marijuana par semaine et la drogue était destinée aux marchés de New York et de Boston. Leventis aurait orchestré la logistique et le transport de la drogue et de l'argent. Il aurait notamment assuré les moyens de communication à l'organisation et aurait été en contact quotidien avec les contrebandiers basés aux États-Unis. L'un des témoins dit avoir reçu 10 000 $ des mains de Leventis pour un voyage de drogue.

Les documents font état de sommes de 500 000 $ et de 2,3 millions trouvées dans des véhicules de l'organisation à la suite d'interceptions de routine en 2008. Ils laissent également entendre que les activités de Leventis aux États-Unis auraient commencé bien avant; en novembre 2003, il a en effet été intercepté en compagnie d'un présumé complice alors qu'il marchait près de la frontière en transportant des valises contenant des objets personnels. En revenant sur les traces du duo dans la neige, les policiers avaient trouvé quatre sacs de hockey contenant 130 lb de marijuana




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer