Marcel Aubut se joint au cabinet d'avocats BCF

Marcel Aubut... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Marcel Aubut

Photo La Presse Canadienne

(Ottawa, Ontario) L'avocat Marcel Aubut a décidé de se joindre au cabinet d'avocats BCF, de Québec, à la suite de la dissolution rapide de la firme Heenan Blaikie la semaine dernière. Mieux encore, une trentaine d'avocats de son équipe de Québec et de Montréal a décidé de lui emboîter le pas.

Même s'il se trouve actuellement à Sotchi, en Russie, où il mène la délégation canadienne en tant que président du Comité olympique canadien (COC), M. Aubut a pu mener à bien le transfert de sa pratique au bureau de BCF après la fermeture du bureau de Heenan Blaikie.

Me Aubut devient vice-président du conseil d'administration du cabinet, en plus de son rôle d'associé. Me Aubut et son équipe se joindront officiellement à BCF le 17 février 2014.

« J'ai profondément réfléchi à cette décision et à toutes les opportunités qui s'offraient à moi.  Aujourd'hui, j'ai fait le choix de me joindre à BCF, un cabinet bien établi et en progression fulgurante au Québec depuis plusieurs années », a affirmé Me Aubut dans une entrevue accordée à La Presse depuis Sotchi.

Il s'est dit heureux de se joindre un bureau qui, selon lui, incarne « mes valeurs ». « Mon père m'a enseigné la loyauté, la parole donnée, j'ai vécu toute ma vie avec ces valeurs et j'ai vraiment du succès. J'ai aussi exigé cela des autres dans toutes les entreprises que j'ai dirigées. C'est ce qui m'a conduit à prendre cette décision, même si je me trouvais à Sotchi », a-t-il dit.

M. Aubut s'est dit attristé de la fermeture du bureau Heenan Blaikie. « C'est très triste parce que j'ai passé de belles années là. J'ai fusionné mon bureau, Aubut Chabot, que j'avais fondé à Québec en 1983 avec celui de Heenan Blaikie en 1998. Nous avons passé des années exceptionnelles. Heenan Blaikie n'était pas une entreprise en difficulté financière, bien au contraire. C'est tout simplement un concours de circonstances qui a fait que les associés ont décidé de se séparer. C'est quelque chose qui n'était pas nécessaire par contre », a dit M. Aubut.

« Les avocats qui travaillaient là vont tous retomber sur leurs pieds. C'est plein de talents dans cette organisation », a-t-il ajouté.

Pour sa part, Mario Charpentier, associé directeur du cabinet d'avocats BCF, s'est réjoui de l'arrivée de Me Marcel Aubut.

« Marcel a su allier tout au long de sa carrière des qualités d'entrepreneur et de bâtisseur partout où il a oeuvré. Sa vaste connaissance et son expérience du droit des affaires seront des atouts essentiels pour notre croissance. Son réseau de relations sur les cinq continents, son sens de l'innovation et son leadership naturel constitueront des ressources inestimables pour notre bureau », a affirmé Mario Charpentier dans un communiqué de presse.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer