Alors qu’une chaleur accablante plombait sur Montréal jeudi, un chien a retrouvé une femme évanouie dans un boisé, lui sauvant possiblement la vie.

« Je ne veux pas prendre le mérite, parce que c’est mon chien qui a tout fait », préface Mario Trottier, un sourire dans la voix. Jeudi midi, le pompier retraité se promenait avec son goldendoodle Archie, dans les jardins de l’Institut Douglas, à Verdun. Le chien âgé de 6 ans marchait sans laisse lorsque lui et son maître se sont aventurés dans le boisé qui borde le terrain.

« Il marchait tout tranquillement à côté de moi, et tout à coup il est parti à courir, comme s’il avait senti quelque chose », raconte Mario Trottier. Le pompier retraité est alors parti à la poursuite de son chien, qui s’est mis à aboyer depuis les profondeurs du boisé.

C’est seulement en s’approchant de son chien que Mario Trottier a aperçu une femme étendue par terre, à travers les branches. « J’ai entendu la dame pousser un petit cri. Je pense qu’elle s’était évanouie, mais que les aboiements du chien l’ont réveillée », suppose-t-il.

L’ancien premier répondant a tenté d’évaluer l’état de la femme, qu’il estime être dans la cinquantaine. « Elle était très confuse, elle avait vraiment les symptômes de ce qu’on appelle un coup de chaleur », affirme-t-il. Mario Trottier a ensuite composé le 911 et a laissé son chien avec la dame pour aller chercher les secours, qui l’ont prise en charge.

PHOTO TIRÉE DU PROFIL FACEBOOK DE LILIANNE TROTTIER

Archie est habitué de se promener sans laisse, selon son maître.

Un « coup de chance »

À Montréal, il est interdit de promener son chien sans laisse à moins de se trouver dans un parc à chien, un règlement que Mario Trottier dit bien comprendre. « Archie marche souvent sans laisse, quand on va à la campagne. En ville je fais attention, mais quand on est isolés j’en profite », souligne-t-il.

Selon l’ex-pompier, avoir laissé Archie sans laisse a peut-être permis de sauver une vie. « S’il avait été en laisse, on n’aurait jamais emprunté ce chemin-là, et il n’y a pas beaucoup de monde qui passe par là », ajoute-t-il, en qualifiant cette opération secours de « coup de chance ».

Mario Trottier n’a pas pu connaître l’identité de la femme qu’il a retrouvée, « mais si ça n’avait pas été d’Archie, c’est sûr qu’elle aurait été encore plus en difficulté », assure celui que ne cache pas sa fierté, devant l’exploit de son chien. « Aujourd’hui, c’est vraiment sa journée », affirme-t-il.