Une chauffarde qui a tué un automobiliste sur le bord de l’autoroute 15 dans un cas de rage au volant extrême a été reconnue coupable d’homicide involontaire et de délit de fuite mortel par le jury vendredi après-midi après deux jours de délibérations.

Le procès d’Alexandra Gagné-Faucher se déroulait depuis un mois au palais de justice de Laval. Elle était accusée d’avoir fauché mortellement Stéphane Taillon, le 15 septembre 2022, à Laval. L’homme de 53 ans conduisait sa voiture sur l’autoroute 15 à Montréal quand il a eu le malheur de croiser l’accusée, au volant d’une Hyundai Accent gris.

Les deux automobilistes se sont échangés des dépassements dangereux sur l’autoroute, selon des témoins. Une fois à la hauteur du viaduc du Souvenir, à Laval, Alexandra Gagné-Faucher et Stéphane Taillon ont immobilisé leur véhicule sur la voie de service de l’autoroute 15.

Quelques instants plus tard, le corps de Stéphane Taillon est observé sur la chaussée. Que s’est-il passé pendant leur brève interaction ? Les détails ne sont pas clairs, puisque la scène n’a pas été filmée par caméra. Néanmoins, le jury a conclu hors de tout doute raisonnable que Alexandra Gagné-Faucher a causé la mort de Stéphane Taillon, visiblement en lui fonçant dessus avec sa voiture.

Alexandra Gagné-Faucher a été arrêtée seulement cinq jours plus tard. Elle avait alors multiplié les recherches sur la collision, en plus de faire réparer la voiture accidentée.

La femme de 31 ans n’a pas témoigné au procès. Son avocate a toutefois fait valoir que sa cliente avait eu peur de la victime. Une thèse visiblement rejetée par les jurés.

Les observations sur la peine auront lieu dans les prochaines semaines devant le juge Eric Downs.

MCaroline Buist et Marie-Philippe Guimond-Méthé représentent la Couronne, alors que MRoxane Hamelin et MRose-Marie Picard défendent l’accusée.