Un individu lié aux gangs de rue soupçonné d’avoir été impliqué dans un évènement de coups de feu survenu à Montréal en mai dernier a été arrêté mercredi soir en Ontario, a appris La Presse.

Publié le 20 janvier
Daniel Renaud
Daniel Renaud La Presse

Hamza Adnane, 21 ans, a été appréhendé en vertu d’un mandat pancanadien par les enquêteurs de l’Équipe multidisciplinaire dédiée aux armes à feu (ÉMAF) nord-est du Service de police de la Ville de Montréal créée un peu avant les Fêtes.

Selon nos informations, le jeune homme se terrait depuis un certain nombre de semaines dans un logement loué sur Airbnb en Ontario, à environ neuf heures de route de Montréal. Après avoir quitté ce pied-à-terre mercredi après-midi, le jeune homme aurait vraisemblablement été suivi par les policiers qui l’ont appréhendé à Sudbury.

La police croit qu’Adnane est impliqué dans un évènement de coups de feu survenu le 22 mai 2021 à l’angle des rues des Angevins et de Lisieux, dans l’arrondissement de Saint-Léonard.

L’évènement n’avait fait aucun blessé, mais avait soulevé assez d’émoi pour que des patrouilleurs du secteur fassent des liens, en viennent à suspecter Adnane et en informent leurs collègues de l’ÉMAF de la région nord-est.

Adnane n’a qu’un seul dossier judiciaire inscrit depuis qu’il est adulte, une cause de conduite avec les facultés affaiblies toujours active devant les tribunaux, mais il est bien connu des policiers du SPVM dans Saint-Léonard, où il habite.

Les enquêteurs croient d’ailleurs qu’il pourrait être impliqué dans d’autres évènements de violence.

Ce sont les résultats de certaines d’expertises qui auraient permis aux enquêteurs de faire un lien entre Adnane et les évènements du 22 mai sur la rue des Angevins.

À peu près en même temps qu’Adnane était arrêté, les enquêteurs ont effectué deux perquisitions dans des immeubles du poste de quartier 45, dans le nord-est de Montréal.

Au moment où ils effectuaient leurs frappes, ils ont vu un présumé complice d’Adnane, Christian Bernadotte, dissimuler un objet dans un bosquet situé non loin de sa résidence.

En fouillant le bosquet, ils ont retrouvé une arme de poing.

Tout comme Adnane, Bernadotte, 19 ans, a été accusé d’avoir déchargé une arme à feu sans se soucier de la sécurité d’autrui le ou vers le 22 mai à Montréal. Il fait également face à des chefs de possession d’une arme à feu à autorisation restreinte.

Un 3individu, Zakaria Benathmane, qui aura bientôt 20 ans, est accusé de fraude.

Armes à feu et vidéos de rap

La police considère Adnane, dont le surnom est Mekra, comme un membre du gang de rue d’allégeance rouge STL de l’arrondissement de Saint-Léonard et un proche de Yahya Mouhime, un membre du même groupe détenu depuis environ un an.

Mouhime, 20 ans, un rappeur surnommé VT, a fait les manchettes à la fin de 2020 et au début de 2021.

Recherché pour être apparu avec de véritables armes à feu dans l’une de ses vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, il a été longtemps introuvable et a finalement été arrêté après une cavale de plusieurs mois au cours de laquelle il a nargué la police en lançant une nouvelle vidéo du même acabit.

Des sources qui connaissent Adnane nous disent le reconnaître, malgré son masque, tenant une arme à feu munie d’un viseur au laser dans l’une des vidéos rap de Yahya Mouhime.

Les deux équipes ÉMAF du SPVM relèvent de la Division du crime organisé et constituent l’une des composantes de la stratégie québécoise Centaure de lutte au trafic d’arme à feu lancée par le gouvernement Legault l’automne dernier.

Pour joindre Daniel Renaud, composez-le 514 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l’adresse postale de La Presse.