(Rawdon) Un chauffard a déclenché une poursuite policière à Rawdon qui s’est déroulée sur une trentaine de kilomètres, au petit matin lundi, avant de prendre fin par l’arrestation du suspect de 35 ans dans le secteur de Mascouche.

Publié le 27 déc. 2021
La Presse Canadienne

D’après les informations transmises par la porte-parole de la Sûreté du Québec, Catherine Bernard, c’est un appel d’un citoyen dénonçant le comportement erratique d’un conducteur qui a alerté les agents du poste de la MRC de Matawinie vers 3 h 30.

Les patrouilleurs ont tenté d’intercepter le véhicule suspect à l’intersection des routes 337 et 125, à Sainte-Julienne, mais le conducteur a refusé d’obtempérer.

Une poursuite se serait alors déclenchée et les policiers ont poursuivi le chauffard sur une trentaine de kilomètres.

Le fuyard aurait emprunté la route 225 en direction sud jusqu’à la route 158, à Saint-Esprit. Puis la poursuite a pris fin sur l’autoroute 25 en direction sud dans le secteur de Mascouche.

Toujours selon le récit des évènements fourni par la SQ, deux tapis à clous ont été utilisés et la deuxième tentative a été la bonne pour causer des crevaisons au véhicule en fuite qui a légèrement embouti une voiture de police dans la foulée.

Le conducteur aurait alors tenté d’échapper aux policiers en se sauvant à pied, mais les agents ont rapidement mis fin au projet en utilisant un pistolet à impulsion électrique.

Le suspect a été conduit au centre hospitalier pour recevoir des traitements. Il s’y trouvait toujours en matinée lundi. Il n’aurait toutefois pas subi de blessures apparentes.

Des démarches sont en cours afin d’obtenir des prélèvements sanguins puisque l’individu est soupçonné d’avoir conduit son véhicule avec les capacités affaiblies par l’alcool ou la drogue.

Des accusations en la matière pourraient être éventuellement déposées, de même que des accusations de fuite et de conduite dangereuse.