Une opération policière qui se déroule à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) force la suspension des cours pour la journée. Il n’y a aucun blessé pour le moment, confirme le Service de police de Saguenay.

Mis à jour le 2 déc. 2021
Florence Morin-Martel
Florence Morin-Martel La Presse

Un appel a été fait vers 13 h 30 au Service de police de Saguenay. Des coups de feu auraient été entendus au pavillon des arts de l’UQAC, indique Luc Tardif, porte-parole du Service de police de Saguenay. « On ne peut rien confirmer pour le moment », précise-t-il.

« La thèse privilégiée présentement est celle d’un grand escabeau qui aurait chuté violemment au sol, produisant un bruit visiblement comparable à un coup de feu », a expliqué M. Tardif.

De nombreux policiers ont été envoyés sur les lieux et s’y trouvent encore à l’heure actuelle. Les étudiants qui étaient confinés à l’intérieur de l’université sont en train d’être évacués. « Tout se passe rondement et dans le calme », a précisé le porte-parole du Service de police de Saguenay

Les policiers poursuivent leur enquête afin de faire la lumière sur les circonstances entourant l’évènement.