Plusieurs coups de feu ont retenti une fois de plus à Montréal dans deux évènements différents survenus dans la nuit de lundi à mardi.

Mayssa Ferah
Mayssa Ferah La Presse

Peu après minuit, un homme de 40 ans a été visé par au moins un projectile d’arme à feu. Il marchait alors sur le chemin Surrey, près du chemin Dover, dans le secteur de Mont-Royal.

« Un véhicule foncé se serait approché de la victime. Un tireur a fait feu en sa direction », explique l’agente Jessica Lalonde, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Blessé légèrement, l’homme s’est réfugié dans sa maison, non loin des lieux de la fusillade. Le véhicule suspect a pris la fuite.

L’homme visé ne collabore pas avec les enquêteurs et on ne craint pas pour sa vie. Selon nos informations, il s’agit d’Andrea Bitton. Un ou plusieurs individus ont tenté de s’introduire chez lui le soir de la fusillade, indiquent nos sources.

Un autre évènement impliquant une arme à feu s’est produit quelques minutes tard. Les coups de feu provenaient de l’autoroute 15. Un véhicule s’est immobilisé en bordure de la route, puis un suspect a tiré en direction de Holand Leasing, un commerce de location de voitures de luxe situé sur le boulevard Décarie.

« Il n’y a aucun blessé et on ignore s’il y aurait un lien avec l’évènement de Mont-Royal », indique Stéphane Tremblay, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ).

En décembre 2005, selon un résumé de la preuve de la fameuse rafle anti-mafia Colisée (2006), les enquêteurs de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), qui avaient mis plusieurs mafieux sur écoute, avaient entendu Francesco Del Balso demander que l’on envoie deux hommes chez Holand Leasing pour faire un mauvais parti au propriétaire de l’établissement, en raison d’une dette ou un crédit qu’aurait cumulé un autre individu lié à la mafia, Mario Marabella. Ce dernier a été enlevé en décembre 2008 et n’a jamais été revu depuis.

En septembre 2012, durant les travaux de la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction (commission Charbonneau), un expert de la mafia à la GRC, Vinicio Sebastiano, avait témoigné et raconté que plusieurs des individus d’intérêt visés dans l’enquête Colisée louaient des véhicules de luxe chez Holand Leasing.

Avec Daniel Renaud