Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) sollicite l’aide du public pour retracer Hélène Guilbault, une femme de 60 ans résidante de L’Île-Bizard. Peu avant sa disparition, elle a tenu des propos inquiétants selon ses proches.

Mayssa Ferah
Mayssa Ferah La Presse

Mme Guilbault a été vue pour la dernière fois samedi vers 1 h 30 sur la rue Mercier située dans l’arrondissement de L’Île-Bizard — Sainte-Geneviève. Elle a la peau blanche, mesure 1,52 m (5’) et pèse 41 kg (90 lb).

Elle est âgée de 60 ans, a les yeux pers, les cheveux châtains et porte des lunettes de vue. Elle parle anglais et français.

Au moment de sa disparition, elle était vêtue d’un manteau gris de marque The North Face, d’un pantalon foncé et de souliers de sport de couleur vert turquoise.

Elle fréquente souvent le parc Eugène-Dostie situé dans le secteur de L’Île-Bizard.

Toute personne ayant de l’information à communiquer concernant cette disparition peut le faire en composant le 911 ou en communiquant avec son poste de quartier, indique le SPVM.