L’ancien analyste de la Gendarmerie royale du Canada et expert du crime organisé Pierre de Champlain est décédé jeudi soir de la semaine dernière à l’âge de 74 ans.

Daniel Renaud
Daniel Renaud La Presse

M. de Champlain, qui a écrit plusieurs ouvrages sur le crime organisé au Québec, au Canada et aux États-Unis, a aussi fait de nombreuses apparitions ou a été maintes fois cité dans des entrevues dans des médias électroniques ou dans des médias écrits au cours des dernières décennies.

Parmi ses ouvrages, on retrouve notamment Cosa nostra : histoire de la mafia nord-américaine (1979), Le crime organisé à Montréal 1940-1980 (1986), Gangsters et hommes d’honneur, décodez la mafia (2005), et Histoire du crime organisé à Montréal, tomes 1 et 2 (2014 et 2017).

CAPTURE D’ÉCRAN

Pierre de Champlain

Passionné du crime organisé, en particulier de la mafia, M. de Champlain était en train de rédiger un autre livre au moment de sa mort.

« Natif de Rimouski, Pierre a étudié à l’Université d’Ottawa, puis travaillé pendant vingt ans à la Chambre des communes dans le domaine de la procédure parlementaire. Il a terminé sa carrière professionnelle en tant qu’employé civil de la Gendarmerie royale du Canada, où il a occupé un poste d’analyste de renseignements criminels », écrivent notamment les membres de sa famille dans l’avis de décès qui vient d’être publié.

« Sous ses airs de discret gentleman, M. de Champlain, ancien greffier de la Cour fédérale à Ottawa, avait deux passions, la mafia et l’écriture, auxquelles il a consacré une bonne partie de sa vie. Un temps, il faisait de fréquents séjours à New York pour se retremper dans l’atmosphère mafieuse des restaurants, bars et commerces jadis fréquentés par les célèbres mafiosos américains. Convaincu de l’importance de démystifier le milieu criminel, il ne refusait jamais de donner son point de vue dans les médias, que ce soit dans des entrevues ou des articles d’opinion signés de sa main. Auteur de plusieurs livres sur la mafia et le crime organisé en général, il était reconnu pour sa grande rigueur et la simplicité de sa plume », a déclaré l’ancien journaliste aux affaires policières et au crime organisé à La Presse et coauteur du livre Mafia inc., André Cédilot.

Les funérailles seront célébrées le samedi 31 juillet à la Coopérative funéraire de l’Outaouais située au 95, boulevard de la Cité-des-Jeunes à Gatineau, dans le secteur Hull.