Un impressionnant incendie s’est déclaré mercredi après-midi dans un bâtiment de l’avenue du Mont-Royal, en plein cœur du Plateau.

Dina Jehhar
Dina Jehhar La Presse
Philippe Teisceira-Lessard
Philippe Teisceira-Lessard La Presse

Par moment, la fumée noire qui s’échappait du brasier était visible à des kilomètres à la ronde.

Sur place, des dizaines de pompiers et plusieurs camions combattaient le feu plus d’une heure et demie après le signalement. À 16 h 30, de la fumée blanche s’échappait encore du bâtiment de trois étages situé à l’intersection de la rue de Mentana. Il abrite une succursale de la Société des alcools du Québec au rez-de-chaussée.

Cinq pompiers se trouvaient sur le toit pour appuyer leurs collègues qui arrosaient l’incendie à partir d’une nacelle.

PHOTO KARENE-ISABELLE JEAN-BAPTISTE, LAPRESSE

« Il y avait de grosses flammes sur le toit », a rapporté Tony Marchice, qui travaille juste à côté au casse-croûte Mont-Royal et a été l’un des premiers à voir l’incendie. « Les pompiers sont arrivés assez vite. Il y a en avait beaucoup : des policiers, des pompiers. »

Sa collègue Muriel Smith a capturé deux vidéos des premières minutes de l’incendie. On y voit une quantité impressionnante de fumée noire s’échapper du toit.

Juste en face, dans l’épicerie locale, les employés Christiane C. et Arthur L. ont aussi vu les flammes. C’est l’arrivée en trombe de plusieurs camions de pompiers qui les a alertés. « Il y avait de grosses flammes sur toute la toiture », a dit la première. « Entendre un camion passer sur la rue c’est normal, mais on a su qu’il se passait quelque chose quand on en a entendu plusieurs de suite », a dit son jeune collègue.

De nombreux curieux observaient la scène, sous un soleil de plomb. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a fermé l’avenue du Mont-Royal Est dans le secteur.

PHOTO KARENE-ISABELLE JEAN-BAPTISTE, LAPRESSE

Urgences-santé est intervenu auprès d’un pompier pour des brûlures mineures. Les ambulanciers paramédicaux confirment que le pompier n’a pas été transporté à l’hôpital et qu’il est demeuré sur les lieux de l’incendie.

Le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) n’a pas rappelé La Presse.