Reconnue coupable d’exercice illégal de la médecine, Maison Jacynthe doit payer une amende de 19 000 $.

Véronique Lauzon
Véronique Lauzon La Presse

L’entreprise Maison Jacynthe, dont la propriétaire est Jacynthe René, était de retour au palais de justice de Montréal mardi pour recevoir sa sentence. Elle a été condamnée à un total de 19 000 $ d’amende.

En mars dernier, la juge Nathalie Duchesneau de la Cour du Québec avait déclaré l’entreprise, ainsi que le naturopathe Christian Limoges, coupable des accusations pénales d’exercice illégal de la médecine et d’avoir donné lieu de croire qu’ils étaient autorisés à exercer la médecine. « Les défendeurs laissent supposer à toute personne raisonnable qu’ils peuvent diagnostiquer des maladies ou prodiguer des traitements pour les soigner, et se faisant, commettent un exercice illégal de la médecine », avait mentionné la juge.

Rappelons que les accusations portaient sur deux vidéos diffusées en direct sur la page Facebook de la Maison Jacynthe en 2018 où Jacynthe René discutait avec Christian Limoges, notamment de la pratique de l’irrigation du côlon. Les vidéos donnaient lieu de croire qu’ils étaient autorisés à exercer la médecine, ce qui n’est pas le cas.

Jacynthe René ne se « limitait pas à son simple rôle d’animatrice » et avait outrepassé les limites permises, avait fait savoir la juge Duchesneau en mars dernier.

En ce qui concerne Christian Limoges, le Collège des médecins a demandé à la juge de le condamner à 10 000 $ d’amendes pour les deux chefs d’accusation. Pour la clinique de ce naturopathe, l’Aube, qui a aussi été reconnue coupable d’un chef d’accusation, le Collège demande 8 000 $.

L’enquêteur du Collège des médecins, Marc Legault, a mentionné qu’il y a une « problématique » au Québec avec la pratique de l’irrigation du côlon. D’après lui, il y a environ 70 commerces dans la province qui offrent ce traitement, un acte réservé aux médecins seulement.

La juge Duchesneau rendra sa sentence pour la clinique l’Aube et Christian Limoges le 17 juin prochain.