Un total de 135 000 $ d’amende a été remis à 75 jeunes qui se sont rassemblés illégalement lors de la nuit de vendredi à samedi dans une résidence privée de Sainte-Béatrix, dans la région de Lanaudière.

Coralie Laplante La Presse

C’est une alarme d’incendie qui a alerté les pompiers de la municipalité, qui se sont présentés sur place. En constatant le rassemblement sur les lieux, ils ont contacté les policiers, explique l’agente d’information à la Sûreté du Québec (SQ), Audrey-Anne Bilodeau. « Les pompiers étaient là de bonne foi », précise-t-elle.

Les contrevenants étaient âgés entre 20 et 30 ans, et provenaient majoritairement de la région de Montréal. Le rassemblement s’est déroulé dans un chalet situé sur la rue du Moulin loué par l’un des jeunes, qui auraient caché au propriétaire son intention d’y tenir une grande fête.

Les policiers de la MRC de Matawinie sont entrés à l’intérieur du domicile après avoir obtenu un mandat, et avoir demandé de l’aide des policiers des postes de Joliette et de Saint-Michel-des-Saints.

Lors de l’arrivée des policiers, des participants au rassemblement ont pris la fuite à pied, se sont barricadés ou se sont cachés à l’intérieur de la résidence.

En plus des constats d’infractions liés au rassemblement illégal, dix constats ont été émis pour non-respect du couvre-feu. Une vingtaine d’amendes ont aussi été remises à ceux qui ont entravé le travail des policiers, selon les informations de la Sûreté du Québec.

« Ça a pris toute la nuit dernière pour écrire les constats », a indiqué Audrey-Anne Bilodeau.

Un rassemblement illégal regroupant une trentaine de personnes avait d’ailleurs eu lieu au début du mois d’avril dans le rang Sainte-Agathe, à Sainte-Béatrix. Cependant, cet évènement n’est pas lié à celui de cette fin de semaine, selon la SQ. C’était plutôt des personnes provenant de l’Ontario qui s’étaient regroupées le mois dernier.