(Québec) L’homme qui avait ouvert le feu en direction de policiers mercredi soir avant de se barricader dans son domicile de Québec a été trouvé mort à l’intérieur pendant la nuit par des agents du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

La Presse Canadienne

Vu l’implication des policiers municipaux dans cette affaire, c’est le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) qui tentera de jeter la lumière sur ce qui s’est passé.

Le BEI dit avoir appris qu’en tout début de soirée, mercredi, le SPVQ a reçu un signalement pour un homme qui aurait tenu des propos suicidaires. Des agents se sont donc rendus au domicile de l’individu situé sur la rue Des Bolets, dans l’arrondissement de Beauport, dans le nord-est de Québec.

Les policiers ont été confrontés à un refus de collaborer de la part de l’homme. Ils ont déployé un périmètre.

Le BEI ajoute que peu après 20 h 30, plusieurs coups de feu provenant de la résidence ont retenti et que les policiers n’ont pu entrer par la suite en communication avec l’individu.

Le corps de l’homme sans vie a été trouvé en début de nuit par des policiers qui venaient d’entrer dans la résidence. Le malheureux était âgé de 41 ans.

Le Groupe tactique d’intervention (GTI) du SPVQ a été déployé lors de l’opération.

Le BEI fera donc enquête sur cette intervention du SPVQ. Il fera appel à la Sûreté du Québec (SQ) pour agir comme corps de police de soutien et pour fournir les services de deux techniciens en identité judiciaire.