Deux jeunes hommes de 14 et 16 ans, dont l’un qui possédait une arme à feu, ont été arrêtés mercredi soir à Montréal en lien avec des coups de feu entendus dans le secteur de Ville Mont-Royal. La police de Montréal a ouvert une enquête.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

C’est vers 17 h 30 que le SPVM rapporte d’abord avoir reçu un appel au 911 « concernant des coups de feu » entendus sur la rue Paré, près de l’intersection avec le chemin Devonshire.

Sur place, les policiers ont localisé « au moins un impact de projectile sur un immeuble commercial, ainsi qu’au moins une douille au sol », a indiqué en fin de journée une porte-parole du corps policier, l’agente Véronique Comtois.

Aucune personne n’aurait toutefois été blessée. Les patrouilleurs, soutenus par des agents de la Sûreté du Québec, ont peu après été en mesure de localiser un véhicule suspect sur l’Autoroute 40, à la hauteur du boulevard du Tricentenaire, dans l’Est de l’île. À ce moment, la voiture interpellée se trouvait donc à environ 20 kilomètres de distance de la scène initiale.

« Cela a permis l’arrestation de deux suspects, qui seront conduits dans un centre d’enquête pour y rencontrer des enquêteurs. Une arme à feu a été trouvée sur l’un d’eux, et celle-ci sera envoyée à l’expertise », a aussi précisé l’agente Comtois.

Plus tard en soirée, la police a confirmé que les deux suspects étaient âgés de seulement 14 et 16 ans.

Deux périmètres de sécurité ont donc été érigés : un sur la rue Paré et l’autre sur le boulevard du Tricentenaire, pour laisser les enquêteurs travailler. Ceux-ci tenteront de faire la lumière sur les causes et les circonstances exactes de l’évènement. Du porte-à-porte devrait notamment être effectué dans le voisinage et des bandes vidéo de caméras de surveillance pourraient être visionnées. L’unité canine a aussi été demandée sur le boulevard du Tricentenaire, afin de ratisser le secteur.

Rappelons que mardi, un homme de 47 ans avait été arrêté dans la foulée de coups de feu tirés sur la rue Saint-Dominique, dans la Petite Italie. Là encore, une enquête a été ouverte et un vaste périmètre de sécurité a été érigé dans le secteur, avant d’être levé en toute fin de soirée.