Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) sollicite l’aide de la population afin de localiser un suspect dans la vingtaine, en lien avec deux agressions armées commises au parc La Fontaine, à la fin mars.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

Selon un communiqué émis en après-midi par le corps policier, le suspect aurait en effet commis deux agressions distinctes, les 21 et le 22 mars. D’abord, le dimanche 21 mars vers 19 h 30, il a été aperçu « en train d’agresser deux autres personnes », près de l’étang du parc La Fontaine. À ce moment, l’une des victimes de cette agression « a réussi à prendre rapidement le suspect en photo à l’aide de son téléphone ».

Puis, le lendemain, vers 20 h, le suspect – qui serait vraisemblablement le même homme – a de nouveau commis une agression dans le même secteur. Alors que des amis discutaient, il aurait « surgi soudainement », armé de deux couteaux et d’un coup-de-poing américain, avant de poignarder une personne à la poitrine.

L’homme a ensuite pris la fuite à pied. Pendant ce temps, la victime, elle, a été transportée d’urgence dans un centre hospitalier à proximité, mais elle est « désormais hors de danger », affirme le SPVM.

D’après le descriptif fourni par la police, le suspect est un jeune homme dans la vingtaine, qui mesure environ 1,95 m, soit 6 pieds et 4 pouces, et pèse 90 kilogrammes, l’équivalent de 198 livres. « Il a une dent cassée qui est visible. Au moment des agressions, il avait les cheveux rasés et portait une barbe. Il était vêtu d’un blouson blanc arborant un écusson du drapeau des États-Unis et d’un chandail à capuchon noir avec l’inscription NASA. Le suspect a prononcé quelques phrases en anglais et en arabe lors des agressions commises », indique le corps de police.

« Violente agression » dans le métro

Plus tôt, mardi, le SPVM avait émis un avis de recherche concernant le suspect d’une « violente agression » dans le métro de Montréal, qui s’est produite le 29 janvier dernier à la station Université-de-Montréal, vers 16 h. « L’homme recherché a roué sa victime de coups de poings et de coups de pieds, lui infligeant ainsi des blessures sérieuses à la tête et au thorax », affirme-t-on, en précisant que des caméras de surveillance ont capté des images en direct.

Quand l’agression est survenue, l’homme avait « les cheveux tressés avec des boules de couleur aux épaules », et était vêtu d’un manteau gris avec des « fermetures éclair noires ». Il portait un pantalon noir et des chaussures de sport noires et blanches, et s’adressait principalement en anglais.

« Le suspect serait entré dans le réseau souterrain à la station Acadie pour ensuite prendre un métro en direction Snowdon. Il est descendu à la station Université-de-Montréal après avoir commis l’agression dans le wagon. L’homme a par après pris la fuite à bord d’un taxi d’une entreprise inconnue dont la plaque d’immatriculation débute par FR07 », conclut le Service de police.

Toute personne détenant une information dans ces deux dossiers est priée de contacter le centre Info-Crime Montréal, en composant le 514-393-1133. Un traitement anonyme peut être assuré. Une récompense pouvant aller jusqu’à 2000 $ peut être offerte pour des informations « menant à l’arrestation de suspects ».