Benjamin Soudin est accusé des meurtres de Sylvie Bisson, 60 ans, et de sa fille Myriam Dallaire, 28 ans, qui ont été tuées à coups de hache au début du mois de mars.

Véronique Lauzon Véronique Lauzon
La Presse

Soudin a comparu vendredi matin au palais de justice de Saint-Jérôme par visioconférence. Il est toujours hospitalisé à l’hôpital du Sacré-Cœur.

D’une voix faible, le suspect de 33 ans a dit à son avocat qu’il se souvenait de lui avoir parlé un peu plus tôt dans la journée et qu’il acceptait qu’il le représente. Il n’a pas été appelé à plaider coupable ou non coupable pour le moment.

« On va remettre le dossier au 1er avril pour voir votre évolution et votre santé physique », a expliqué l’avocat à son client.

Les deux victimes habitaient dans une maison bigénérationnelle de la municipalité de Sainte-Sophie, dans les Laurentides.

Benjamin Soudin a déjà été le conjoint de Mme Dallaire.

Après le double meurtre, le suspect de 33 ans a quitté la résidence en voiture. Peu de temps après, il a été gravement blessé dans une collision avec un autre véhicule à Saint-Jérôme. Il est depuis hospitalisé à l’hôpital du Sacré-Cœur.

Soudin a des antécédents criminels. Il a notamment été détenu pour avoir battu un homme avec une barre de métal.