La police de Montréal a fait appel au public lundi pour aider à résoudre un crime digne d’Arsène Lupin survenu il y a un an : le vol de plusieurs bijoux d’une valeur totale de plus de 1 million de dollars dans une maison de l’arrondissement d’Outremont.

Vincent Larouche Vincent Larouche
La Presse

Plusieurs des pièces dérobées dans cette résidence unifamiliale en février 2020 auraient des caractéristiques qui les rendent facilement reconnaissables. Les enquêteurs de la Section des enquêtes criminelles Ouest du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont donc diffusé des photos de certaines d’entre elles et demandé à quiconque posséderait des informations sur le vol de les contacter.

« Une récompense pourrait être remise selon la qualité des informations reçues », précisent les policiers.

Le crime remonte déjà à longtemps, mais le SPVM n’a été appelé par la victime que récemment, ce qui explique que l’appel au public soit lancé aujourd’hui, a expliqué à La Presse l’agente Véronique Comtois, porte-parole du corps policier.

Les enquêteurs ne veulent pas trop en dire sur les circonstances du crime pour l’instant, afin de protéger certains volets de l’enquête.

Les bijoux recherchés

  • Les bijoux ont été dérobés dans une résidence unifamiliale.

    PHOTO FOURNIE PAR LE SPVM

    Les bijoux ont été dérobés dans une résidence unifamiliale.

  • Les bijoux ont été dérobés dans une résidence unifamiliale.

    PHOTO FOURNIE PAR LE SPVM

    Les bijoux ont été dérobés dans une résidence unifamiliale.

  • Les bijoux ont été dérobés dans une résidence unifamiliale.

    PHOTO FOURNIE PAR LE SPVM

    Les bijoux ont été dérobés dans une résidence unifamiliale.

  • Les bijoux ont été dérobés dans une résidence unifamiliale.

    PHOTO FOURNIE PAR LE SPVM

    Les bijoux ont été dérobés dans une résidence unifamiliale.

  • Les bijoux ont été dérobés dans une résidence unifamiliale.

    PHOTO FOURNIE PAR LE SPVM

    Les bijoux ont été dérobés dans une résidence unifamiliale.

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nombre de personnes qui gardent à la maison des objets d’aussi grande valeur est évidemment restreint à Montréal, mais les policiers ont profité de l’occasion pour sensibiliser l’ensemble des citoyens aux risques de cambriolages.

« Ce vol survenu dans un quartier résidentiel rappelle l’importance d’être vigilants afin de protéger ses biens de grande valeur et de réduire les possibilités d’introduction par effraction », dit le SPVM dans un communiqué.

Un vol d’une telle ampleur dans une résidence privée est plutôt rare à Montréal, mais il y a des précédents.

En juin dernier, au palais de justice de Montréal, un homme a été condamné à 42 mois de prison avoir s’être reconnu coupable d’avoir volé pour 1 million de biens divers, notamment des bijoux et des lingots d’or, chez une famille montréalaise, avec deux complices. Dans ce cas, il s’agissait d’une famille de bijoutiers-joailliers qui entreposait du matériel commercial à sa résidence à la suite de la fermeture de certains de leurs commerces. Deux autres complices avaient écopé de peines de 36 mois et 26 mois respectivement pour leur participation au même vol.