Une centaine d’enquêteurs participent depuis tôt ce matin à une série de perquisitions visant de présumés blanchisseurs et recycleurs d’argent provenant de la vente de stupéfiants, et qui seraient reliés à une organisation criminelle du Proche-Moyen Orient (PMO), annonce la Sûreté du Québec.

Daniel Renaud Daniel Renaud
La Presse

Au total, 10 résidences et six commerces, principalement dans la région de Montréal, seront ou ont été visités par les enquêteurs de l’Escouade nationale de répression du crime organisé (ENRCO), dirigée par la SQ.

Parmi les entreprises ciblées, on retrouve des agences de placement et des commerces de location de véhicules de luxe.

Il s’agit de perquisitions en cours d’enquête et aucune arrestation n’est prévue pour le moment.

La Presse a appris qu’une perquisition serait actuellement en cours dans un immeuble à condos de la rue de la Rotonde, sur l’Île-des-Sœurs, dans l’arrondissement de Verdun. Selon nos informations, il s’agirait du lieu de résidence de Seeyomak Salemi-Seifoddin, surnommé « Le Perse ».

Perquisition à l'Île-des-Soeurs

  • PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

  • PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

  • PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

1/3
  •  
  •  
  •  

Son nom avait fait les manchettes en décembre dernier, alors que des enquêteurs avaient perquisitionné des commerces à l’intérieur du Pro Gym, sur la rue Hochelaga, également dans le cadre d’une enquête sur du blanchiment d’argent.

Selon un voisin croisé par La Presse, les policiers du Groupe tactique d'intervention auraient littéralement fait sauter la porte du condo avant de pénétrer à l'intérieur peu avant 6 h mardi matin. Le système d'alarme a retenti et plusieurs résidants de l'immeuble sont descendus à pied au rez-de-chaussée, alors que les ascenseurs ne fonctionnaient pas, a déploré un propriétaire de condo qui a requis l'anonymat.

Parmi les entreprises visées, La Presse a constaté que les policiers perquisitionnent, entre autres, au commerce Imperial Leasing, situé sur le boulevard Provencher, dans l’arrondissement Saint-Léonard. Le commerce, qui est au nom de Mohsen Salemi, est décrit au Registraire des entreprises comme étant un « concessionnaire d’automobiles d’occasion, achats et vente de véhicules usagés dans une salle de montre ».

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Parmi les entreprises visées, La Presse a constaté que les policiers perquisitionnent, entre autres, au commerce Imperial Leasing, situé sur le boulevard Provencher, dans l’arrondissement Saint-Léonard.

Du papier a été apposé dans les vitrines du bâtiment, mais des enquêteurs et des patrouilleurs sont sur les lieux.

La Presse a également observé que les enquêteurs se sont rendus dans un immeuble de la rue Jarry Est, dans l’arrondissement Anjou.

L’immeuble abrite des compagnies à numéro, dont une agence de placements et une société de portefeuille et de gestion d’immeubles. Celles-ci, et l’édifice, appartiennent, selon nos recherches, à trois membres de la section South des Hells Angels: Yves Leduc, Michel Guertin et Guy Dubé. On y trouve également au moins une agence de placement de danseuses érotiques, Placement VIP, au nom d’Amir Firouz.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Une autre adresse visitée est Lamborghini Montréal, sur la route Transcanadienne à Kirkland.

Les enquêteurs se sont également rendus au Centre de location d’automobiles et de camions Prime, situé sur Côte-de-Liesse. D’après nos recherches, l’entreprise est au nom de David et Michel Bitton, et de Yoram Cohen.

Ce commerce de Ville Mont-Royal avait été la cible de trois incendies criminels en quelques semaines à peine à la fin de l’été et à l’automne 2017.

Une autre adresse visitée est Lamborghini Montréal, sur la route Transcanadienne à Kirkland. Selon nos recherches, outre la concession automobile, le bâtiment abrite également une compagnie à numéros de location crédit-bail automobile dont les administrateurs sont Pasquale Scotti, Amir Salari et Mohsen Salemi. C’est cette dernière qui serait visée par les enquêteurs, selon nos informations.

Le mandat de l’ENRCO, créée en 2017, est de s’attaquer aux têtes dirigeantes du crime organisé au Québec.