Un policier du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pourrait avoir été blessé par balle avec son arme de service qu’un suspect lui avait enlevée, jeudi après-midi, dans le quartier Parc-Extension.

Daniel Renaud Daniel Renaud
La Presse

Antoine Trussart Antoine Trussart
La Presse

À la suite d’une importante chasse à l’homme qui a impliqué la Sûreté du Québec et les services de police de villes voisines, le SPVM a annoncé l’arrestation d’un homme de 31 ans. (NDLR : Ce texte publié dans les heures suivant l’agression à l’endroit du policier Sanjay Vig comporte des informations qui ont depuis été infirmées. Le suspect arrêté a depuis été disculpé et n’était pas, contrairement à ce qu’indiquait une version antérieure, connu des milieux policiers. Il n’y a pas eu de bousculade entre le policier et le suspect et celui-ci n’a pas pris la fuite.)

« Le policier est conscient et se porte bien. Il est hors de danger », a assuré Jean Pierre Brabant, porte-parole du SPVM en début de soirée.

Selon nos informations, les évènements sont survenus peu avant 16 h devant le 900, boulevard Crémazie Ouest, dans le nord de la métropole. Un policier patrouilleur solo du poste de quartier 33, qui compte une vingtaine d’années de service, aurait intercepté un véhicule Uber en vertu d’une infraction au Code de la sécurité routière, à l’angle de l’avenue de L’Épée et de la rue Jean-Talon.

Une altercation aurait éclaté entre le policier et le chauffeur. Lors de la bousculade, le suspect aurait réussi à désarmer le policier. Celui-ci aurait poursuivi le suspect à pied, et c’est à ce moment que deux coups de feu auraient retenti. Le policier a été blessé à la tête. Toutefois, il faudra établir hors de tout doute que c’est bien un projectile d’arme à feu qui l’a atteint.

« Il reste à déterminer si le policier a été blessé par balle ou lors de l’altercation », affirme M. Brabant.

Le suspect aurait été arrêté

Blessé, le policier aurait été en mesure d’appeler ses collègues avec son appareil de communication. Il était conscient lors de son transport à l’hôpital.

L’arme du policier n’avait toujours pas été retrouvée au moment d’écrire ces lignes. Le suspect aurait été arrêté près de son domicile dans le quartier Parc-Extension.

Un important déploiement policier a eu lieu dans le secteur nord du quartier Parc-Extension, en bordure de l’autoroute Métropolitaine. Plusieurs dizaines de voitures du SPVM ont bloqué un quadrilatère de plusieurs rues à l’est du boulevard de l’Acadie et au sud du boulevard Crémazie.

L’enquête a été confiée à la section des crimes majeurs du SPVM, et un poste de commandement a été établi sur place.