Quatre personnes ont été blessées mercredi soir lors d’une agression à l’arme blanche au centre-ville d’Ottawa, survenue dans les locaux de l’Armée du Salut. Une personne a aussi été arrêtée dans la foulée d’une opération policière d’envergure qui a mobilisé des effectifs importants.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

« Le Service de police d’Ottawa enquête sur une agression au couteau qui a eu lieu dans le bloc 100 de la rue George. Nous avons une personne en détention pour cette affaire », a précisé le Service de police d’Ottawa dans un communiqué publié peu après 23 h.

Plusieurs ambulances avaient été envoyées sur les lieux un peu après 21 h 15, ainsi qu’une dizaine de voitures de police et un camion de pompiers. Les ambulanciers ont confirmé qu’au moins quatre personnes avaient été transportées à l’hôpital d’Ottawa, dans un centre de traumatologie, dont deux pour des blessures sérieuses. On ne craindrait toutefois pas pour la vie de ces quatre individus, qui seraient des usagers et des employés de l'Armée du Salut dont l'identité n'a pas encore été précisée.

La police d’Ottawa a ouvert une « enquête criminelle » qui sera réalisée par l’Unité des enquêtes centrales du corps policier au courant des prochains jours.

« Une scène de crime a aussi été érigée », a déclaré un porte-parole du Service de police d’Ottawa, Sean Lowell. Il a également précisé qu’une personne avait été arrêtée par les autorités, mais qu’« aucun autre suspect n’[était] actuellement recherché ». La personne appréhendée devrait comparaître devant un juge durant la journée de jeudi.

Les faits sont survenus devant les locaux de l’Armée du Salut, qui héberge des personnes itinérantes et offre des repas rue George, en plein cœur du quartier central du marché By. Un important périmètre de protection était toujours en place dans le secteur, en toute fin de soirée, pour assurer la sécurité de la population locale.

Un « incident sérieux »

De nombreux enquêteurs ont été envoyés sur les lieux pour déterminer les circonstances exactes de l’évènement, qui demeurent pour le moment nébuleuses. Des témoins de l’évènement devaient notamment être rencontrés au cours des prochaines heures et des bandes vidéo de caméras de surveillance situées à proximité devaient être visionnées par les agents.

Notons que la police d’Ottawa devrait fournir plus de détails à la population au cours de la journée de jeudi, au fur et à mesure que l’enquête progressera.

Sur son compte Twitter, le conseiller municipal de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, a pour sa part demandé aux résidants du quartier de rester « aux aguets », parlant d’un « incident sérieux » qui est pris en charge par les autorités de sécurité civile.