(Gatineau) Une femme de 26 ans a été accusée d’outrage au corps d’un bébé, dimanche, au lendemain de la découverte d’un poupon sans vie, dans un appartement de Hull, à Gatineau.

La Presse Canadienne

Karoline Berger a été arrêtée et a comparu à la Cour du Québec pour faire face à une accusation d’« avoir commis un outrage, une indécence ou une indignité envers le cadavre d’un nouveau-né ».

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) dit avoir été appelé à se rendre dans le logement en question vers 23 h, samedi.

À leur arrivée, les policiers ayant fait la macabre découverte ont « pu constater qu’il s’agissait d’une mort évidente et qu’aucune manœuvre de réanimation n’était possible », indique-t-on.

Un périmètre était toujours en place au 15 rue des Étudiants, lundi, pour permettre aux enquêteurs et au service de l’identité judiciaire du SPVG de faire la lumière sur cette mort suspecte.

Une autopsie devait être réalisée au Laboratoire des sciences judiciaires et de médecine légale de Montréal au cours de la journée.

L’homme ayant alerté les autorités avait pour sa part été conduit au poste de police pour soumettre sa déposition. Une aide psychologique lui a été offerte, de même qu’aux policiers impliqués.

Le SPVG refuse de préciser si le corps portait des marques de violence, tandis que l’enquête criminelle se poursuit, indique la porte-parole Renée-Anne St-Amant.

La nature des liens qui unissent l’accusée, le plaignant et le bébé n’a pas non plus été divulguée.

Le SPVG invite toute personne détenant de l’information concernant ce drame à composer le 819 243-INFO (4636), option 5.