Une fillette de 7 ans a été victime d’un meurtre dimanche après-midi dans le quartier Chomedey, à Laval.

Alice Girard-Bossé Alice Girard-Bossé
La Presse

« Vers 14 h 30, on a eu un appel de la famille immédiate de la jeune fille, nous mentionnant qu’elle était en arrêt respiratoire sur la rue Boutillier dans le secteur de Chomedey », indique Geneviève Major, lieutenante aux affaires publiques du Service de police de Laval.

Les policiers ont tenté des mesures de réanimation cardiovasculaire pendant son transport à l’hôpital. « Malheureusement, le décès de la jeune fille a été constaté au centre hospitalier », affirme Mme Major.

Mme Major n’écarte pas l’hypothèse que la fillette soit morte après avoir subi des sévices corporels, a indiqué La Presse Canadienne.

La police est toujours en attente de l’autopsie qui devrait avoir lieu lundi matin et ne s’avance pas sur les circonstances du décès pour le moment. Les enquêteurs du Service de police de Laval rencontreront les membres de la famille immédiate et élargie. En tout, sept personnes seront interrogées par les services policiers.

La lieutenante a ajouté qu’ils devront attendre les services d’un interprète pour interroger la famille, puisqu’ils font face à une barrière linguistique.

La Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) a été avisée de la situation, puisque deux enfants vivent dans la résidence où le corps de la fillette a été découvert.

Le drame rappelle la mort tragique d’une fillette de Granby qui a secoué tout le Québec en avril 2019.