(Rimouski) La Sûreté du Québec (SQ) croit qu’aucun acte criminel n’est en cause pour expliquer la découverte de deux cadavres dans un logement de Matane, au Bas-Saint-Laurent, en fin d’après-midi, mardi.

La Presse canadienne

Le sergent Claude Doiron signale toutefois que l’enquête policière n’est pas tout à fait complétée.

Les cadavres localisés dans un logement d’un immeuble situé sur l’avenue Jacques-Cartier sont ceux d’un homme et d’une femme, dont les âges n’ont pas encore été communiqués.

Les enquêteurs de l’escouade des crimes majeurs de la SQ ont été assignés au dossier, de même que leurs confrères du service d’identité judiciaire.

Le sergent Doiron signale qu’en marge de la Sûreté du Québec, le Bureau du coroner mène aussi sa propre enquête sur cette affaire.