Les enquêteurs des Crimes contre la personne de la Sûreté du Québec ont arrêté un homme de 42 ans de Blainville, au nord de Montréal dimanche, relativement au meurtre d’un ingénieur d’Airbus, commis avant les Fêtes, à Rosemère.

Daniel Renaud Daniel Renaud
La Presse

Arturo Morales de Paz, 33 ans, avait été retrouvé poignardé à mort dans sa voiture, dans le stationnement d’un supermarché, le 18 décembre dernier.

Selon nos informations, une affaire de triangle amoureux serait à l’origine du crime. La victime et le suspect, Jose Luis Chavez Chino, se connaissaient. Tous deux ressortissants mexicains, ils auraient travaillé ensemble pour la société Bombardier, au Mexique.

Les enquêteurs ont perquisitionné durant une bonne partie de la journée dimanche dans la résidence du suspect, sur la rue Céloron, à Blainville, avant de l’appréhender.

M. Chavez Chino sera accusé de meurtre au premier degré, lundi au Palais de justice de Saint-Jérôme.

M. de Paz était arrivé au Québec en 2017 et était ingénieur en aéronautique chez Airbus. Il devait passer les Fêtes dans sa famille au Mexique, et ce sont ses collègues de travail qui ont payé, en partie du moins, les frais pour que son corps soit rapatrié dans son pays d’origine, selon le Journal de Montréal.

Au début de l’enquête, on aurait pu croire que les membres des Crimes contre la personne de la Sûreté du Québec se perdaient un peu en conjectures pour expliquer l’assassinat de cet ingénieur apparemment sans histoire mais visiblement, ils ont été mis rapidement sur une bonne piste.

- Avec la collaboration de Mayssa Ferah

Pour joindre Daniel Renaud, composez-le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à
drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l’adresse postale de La Presse.