Un sexagénaire s’est enlevé la vie jeudi après-midi à Trois-Rivières, alors que des policiers étaient sur le point de l’interpeller dans son véhicule. Une enquête a été ouverte.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

Les faits se sont déroulés vers 14 h 40. Selon les premières informations du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), le défunt, âgé de 67 ans, se serait d’abord présenté dans une résidence de Trois-Rivières, « où il aurait fait feu sur un autre homme », avant de prendre la fuite à bord de son véhicule.

Des patrouilleurs du Service de sécurité publique de Trois-Rivières (SSPTR) ont ensuite localisé l’homme, mais ce dernier aurait alors « provoqué un accident avec un autre véhicule et se serait alors immobilisé », dans le secteur du boulevard Saint-Jean.

À ce moment, d’après le compte-rendu de l’événement, les policiers auraient alors tenté « une approche sécuritaire du véhicule ». Une fois à son niveau, ils auraient alors aperçu l’homme « retourner son arme contre lui ». Il a été transporté dans un hôpital à proximité, mais son décès a été constaté peu après.

Comme le veut le protocole lorsqu’une personne décède pendant une intervention policière, le BEI a immédiatement repris en charge le dossier. Sept enquêteurs de l’organisme seront chargés de déterminer les causes et les circonstances exactes de l’incident, au cours des prochains jours.

La Sûreté du Québec, quant à elle, agira comme « corps de police de soutien » dans l’enquête, en fournissant notamment un technicien en identité judiciaire et un expert en reconstitution de collision. Ils travailleront toutefois sous la supervision du BEI.

Ce dernier demande à toute personne qui détiendrait des informations pertinentes dans ce dossier de visiter le bei.gouv.qc.ca, afin de rejoindre les enquêteurs.

Si vous avez besoin de soutien, si vous avez des idées suicidaires ou si vous êtes inquiet pour un de vos proches, contactez le 1 866 APPELLE (1 866 277-3553). Un intervenant en prévention du suicide est disponible pour vous 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Vous pouvez aussi consulter le site commentparlerdusuicide.com.