Quatre jeunes Montréalais sont maintenant accusés en lien avec la mort d’un homme de 19 ans, poignardé il y a dix jours dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. La vengeance serait au cœur de cette affaire, selon nos informations. Des accusations ont également été déposées cette semaine pour un autre meurtre survenu en 2018.

Louis-Samuel Perron
Louis-Samuel Perron La Presse

Houzaifa Osta, 21 ans, a été accusé du meurtre au premier degré d’Aly Abdelaziz vendredi au palais de justice de Montréal. Son complice, Billal Brahimi, 19 ans, fait face pour sa part à une accusation moindre d’homicide involontaire, selon des documents de cour.

Un autre accusé, Ahmed Raza, avait déjà été accusé du meurtre au premier degré d’Aly Abdelaziz, au lendemain du crime. Un dernier complice, Owayss Kraiz, fait face à une accusation de voies de fait armées contre la même victime.

L’affaire remonte au 24 août dernier. Blessée par arme blanche, la victime a été retrouvée gravement blessée sur un trottoir situé sur le boulevard de l’Acadie avant de succomber à ses blessures.

« Dans un premier temps, M. Abdelaziz aurait poignardé M. Raza avant de s’enfuir. Puis, M. Raza, accompagné de ses trois complices allégués, MM. Brahimi, Kraiz, et Osta, auraient ensuite rattrapé et blessé grièvement à l’aide d’un objet contondant M. Abdelaziz, qui a succombé à ses blessures à l’hôpital, après avoir indiqué aux policiers que M. Raza l’avait poignardé », indique le SPVM dans un communiqué.

« Ahmed Raza a été arrêté après s’être présenté, peu après, dans un centre hospitalier pour soigner ses blessures », ajoute le SPVM.

C’est le 14e meurtre à survenir sur l’île de Montréal cette année.

Dans un autre dossier, Jonathan Teran Flores a été accusé du meurtre au second degré de Marlon Alexis Alvarenga Oliva en juillet 2018 à Montréal. L’homme de 30 ans de Lachine est visé par un mandat d’arrêt déposé jeudi au palais de justice de Montréal.