Une collision est survenue jeudi en fin d’après-midi entre un véhicule et un autobus scolaire, à Rouyn-Noranda, en Abitibi-Témiscamingue. Seulement quelques élèves étaient à bord au moment des faits, mais leur vie ne serait pas en danger d’après les autorités policières.

Publié le 3 sept. 2020
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

« Selon nos premières informations, le véhicule aurait possiblement dévié de sa voie pour des raisons inconnues. Il est allé percuter le bus, qui lui est tombé sur le côté », explique la porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Béatrice d’Orsainville.

L’incident est survenu vers 17 h 15 à la hauteur du kilomètre 596, sur la route 117, qui a été fermée à la circulation par le ministère des Transports du Québec (MTQ), avant d’être rouverte en alternance au courant de la soirée.

D’après la SQ, « très peu d’élèves » se trouvaient heureusement dans l’autobus. « On parle peut-être de trois jeunes. S’ils ont été blessés, ce sont des blessures très mineures », indique Mme d’Orsainville.

Le conducteur du véhicule, lui, se trouvait toutefois dans une position plus délicate. Il a été extirpé de son automobile à l’aide de pinces de désincarcération. Il n’a également subi que des blessures mineures. Idem pour la conductrice de l’autobus scolaire, qui s’en est bien sortie.

À première vue, le corps policier affirme qu’il ne semblerait pas y avoir « d’élément criminel » en cause, comme la consommation d’alcool ou la distraction. Une enquête a été ouverte et devrait faire la lumière sur les circonstances exactes entourant l’accident dans les prochains jours.