Nicola Spagnolo, que la police associe au clan sicilien de la mafia montréalaise, a été arrêté cet après-midi à Laval par le groupe tactique d’intervention du SPVM.

Daniel Renaud Daniel Renaud
La Presse

Selon nos informations, Spagnolo, 45 ans, est soupçonné d’avoir été impliqué dans une tentative de meurtre survenue vers 2 h dans la nuit de samedi à dimanche, dans un bar à la mode de la rue Saint-François-Xavier, dans le Vieux-Montréal.

D’après des sources, la victime, un homme, aurait été poignardé sérieusement au ventre à la suite d’un conflit.

Au moment d’écrire ces lignes, Spagnolo devait être rencontré par les enquêteurs de la section des Enquêtes générales de la région sud du SPVM. Il pourrait comparaître vendredi au palais de justice de Montréal.

Nicola Spagnolo est le fils de Vincenzo Spagnolo, assassiné dans l’entrée de sa résidence de Laval en octobre 2016.

Certaines informations judiciaires veulent que ce soit Nicola qui était visé ce soir-là, mais que le meurtrier se soit trompé de cible. Ce meurtre n’a pas encore été résolu.

Vincenzo Spagnolo était un grand ami et l’homme de confiance de Vito Rizzuto, défunt parrain de la mafia montréalaise décédé de façon naturelle en décembre 2013.

Les noms de Rizzuto et Spagnolo sont étroitement associés depuis des décennies.

Durant l’enquête Magot-Mastiff par laquelle la Sûreté du Québec a décapité en novembre 2015 une alliance mafia-motards-gang qui dirigeait le crime organisé montréalais, la police considérait Spagnolo comme un membre de la table de direction de la mafia siégeant entre autres aux côtés du fils cadet de Vito Rizzuto, Leonardo, et de Stefano Sollecito.

Ces derniers mois, Nicola Spagnolo aurait été observé en compagnie de membres influents des Hells Angels.

En avril 2013, Nicola Spagnolo a été condamné à neuf mois de prison pour une affaire de possession d’arme à feu.

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l’adresse postale de La Presse.