Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) a ouvert jeudi soir une enquête après la mort d’un homme de 29 ans lors d’une intervention du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour vol à l’étalage.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

C’est peu après 14 h que les policiers montréalais ont procédé à l’arrestation de l’homme. Selon les informations préliminaires du BEI, les agents « se seraient rendus avec lui à son domicile pour qu’il puisse récupérer ses pièces d’identité ».

Une fois sur les lieux, l’homme aurait déclaré aux policiers que ses pièces d’identité se trouvaient dans un sac, « sur le balcon de l’appartement », au 14e étage d’un immeuble résidentiel.

« L’homme serait alors sorti sur le balcon pour les récupérer et se serait jeté dans le vide », témoigne le Bureau des enquêtes indépendantes dans un communiqué, sans toutefois donner plus de détails. Son décès a été constaté dans les minutes qui ont suivi. On ignore pour le moment où exactement s’est déroulée la scène.

Six enquêteurs ont été chargés d’investiguer sur cette affaire, afin « de déterminer si ces informations sont exactes » et d’éclaircir les circonstances du drame. Toute personne qui aurait été témoin de l’événement est priée de communiquer avec le BEI via son site web.

Le SPVM, lui, affirme qu’il n’est pas autorisé à divulguer une « quelconque information », comme il s’agit d’une enquête indépendante. Son porte-parole, Julien Lévesque, confirme néanmoins que l’homme de 29 ans est mort pendant l’intervention.