On ne craint pas pour la vie des deux personnes qui ont été blessées lors de l’écrasement de leur petit avion, vers 9 h 45 jeudi matin, en Montérégie.

Pierre Saint-Arnaud
La Presse canadienne

« Les policiers de la MRC Pierre de Sorel ont été appelés à se rendre dans un champ, près du Chemin des Patriotes, à Saint-Ours, pour l’écrasement d’un petit aéronef », a expliqué la sergente Ingrid Asselin, de la Sûreté du Québec.

Les deux occupants de l’appareil ont subi des blessures importantes. Il a fallu les pinces de désincarcération pour extirper le pilote de l’avion, dans la soixantaine, et son passager, dans la quarantaine.

Les pompiers du secteur ont été appelés en renfort puisque le carburant de l’appareil s’est déversé sur les lieux de l’accident.

On ne connaissait toujours pas, en fin de journée, la cause de cet écrasement et aucun détail n’a été fourni quant à l’identité des deux personnes blessées ni sur le point d’origine et la destination de l’appareil.

Une enquête de la Sûreté du Québec est en cours et le Bureau de la sécurité des transports a également dépêché une équipe sur place.