(Val D'or) L’adolescent de 14 ans accusé du meurtre non prémédité d’un autre membre de sa famille, âgé de 13 ans, à Val-d’Or, subira son enquête sur remise en liberté le 30 juin prochain. Le jeune homme a comparu de nouveau par voie téléphonique cet après-midi, 25 juin.

Michel Ducas, Initiative de journalisme local
La Presse canadienne

Le procureur de la Défense, Me Samuel Bérubé, a fait savoir qu’il était prêt à plaider la remise en liberté de son client mardi prochain, en accord avec la Couronne, représentée par Me Mélanie-France Tourigny. L’adolescent était accompagné d’une travailleuse sociale lors de sa comparution, et il demeurera sous garde judiciaire au moins jusqu’à mardi prochain.

Le drame s’est déroulé le 14 juin dernier, dans une résidence du chemin de la Plage, dans le secteur Vassan, à Val-d’Or. Le jeune accusé manipulait une arme à feu lorsque le coup serait parti, atteignant mortellement la victime. Appelés sur place, les services d’urgence ont transporté le garçon de 13 ans à l’hôpital, où on a constaté son décès. Pour le moment, les policiers enquêtent toujours pour tenter de déterminer si les parents devront faire face ou non à des accusations d’entreposage négligent d’une arme à feu.

Texte de l’Initiative de journalisme local