(Côte-Saint-Luc) L’organisation juive B’nai Brith Canada rapporte qu’une petite synagogue de Côte-Saint-Luc, sur l’île de Montréal, a été profanée cette semaine.

La Presse canadienne

Le lieu de culte situé dans le sous-sol d’une maison unifamiliale a été saccagé et des objets religieux ont été insérés dans la toilette. Un moins un mur a été barbouillé de peinture selon ce que montrent des photographies publiées par B’nai Brith Canada.

La synagogue est associée à la Congrégation Sépharade Kol Yehudaa.

PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE B'NAI BRITH CANADA

Le lieu de culte situé dans le sous-sol d’une maison unifamiliale a été saccagé et des objets religieux ont été insérés dans la toilette. Un moins un mur a été barbouillé de peinture selon ce que montrent des photographies publiées par B’nai Brith Canada.

Il s’agit de l’un des pires incidents du genre à être survenu au Canada au cours des dernières années, selon B’nai Brith Canada, qui se dit horrifié par ce qu’il qualifie d’outrageuse démonstration d’antisémitisme.

L’organisme affirme qu’une plainte a été transmise au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), qui patrouille le territoire de la ville de Côte-Saint-Luc. B’nai Brith Canada espère que l’incident sera traité en tant que crime haineux.