(Montréal) Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) a lancé dimanche une enquête sur le décès d’une personne âgée de 60 ans à la suite d’une intervention du Service de police de Montréal.

La Presse canadienne

Selon le BEI, la mort est survenue dans la nuit de samedi à dimanche.

Dans un communiqué, le BEI relate la séquence des évènements.

Vers 23 h, Urgence-Santé aurait reçu un appel au sujet d’un homme présumé perturbé. Des policiers et des ambulanciers se sont rendus sur les lieux. Après une évaluation de l’individu, ils ont quitté les lieux parce qu’il a refusé les soins.

Quelques heures, un deuxième appel a été logé à Urgence Santé au sujet de la même personne. Ce coup-ci, les policiers auraient jugé nécessaire de lui imposer des menottes afin que l’individu soit conduit à l’hôpital. Au cours de son transport vers l’hôpital, il aurait fait un arrêt cardiorespiratoire et serait décédé.

Le BEI vérifie si cette séquence est exacte.

En raison de la pandémie, le BEI a confié l’instigation à quatre enquêteurs au lieu des huit habituels. Il a demandé l’aide de la Sûreté du Québec qui enverra un technicien en identité judiciaire.