Deux collisions entre des véhicules et des piétonnes sont survenues en deux endroits distincts à Montréal samedi. La première victime, une femme de 74 ans, a succombé à ses blessures après s’être fait renverser par une camionnette cet après-midi dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie, alors que la deuxième repose dans un état « critique, mais stable » après une collision avec un VUS en début de soirée dans Villeray.

Raphaël Pirro Raphaël Pirro
La Presse

Vers 15 h 40, la dame de 74 ans traversait la rue Bélanger vers le nord, au coin du boulevard Saint-Hubert, dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie. Au même moment, le conducteur de la camionnette effectuait un virage vers l’ouest pour prendre l’avenue Bélanger.

La dame a été transportée en centre hospitalier dans un état critique après la collision, pour finalement rendre l’âme au bout de plusieurs heures.

Le SPVM explique que ni la vitesse ni la consommation d’alcool ou de drogues ne sont à blâmer dans ce premier accident. L’enquête en cours permettra de déterminer à quel endroit la dame a traversé la rue.

Une deuxième piétonne entre la vie et la mort

Moins de deux heures plus tard, à quelques minutes de voiture, une deuxième piétonne a été heurtée, cette fois par un VUS, au coin de Liège et de Lajeunesse, dans l’arrondissement de Villeray.

Alors que le conducteur du VUS effectuait un virage vers la gauche pour prendre la direction nord sur Lajeunesse au coin de Liège, une piétonne qui traversait la rue au même moment a été envoyée au sol.

Elle a aussitôt été transportée en centre hospitalier, où son état est jugé critique, mais stable.

Encore une fois, l’alcool, la drogue et la vitesse ne sont pas en cause. Le SPVM fait même état d’un impact à « basse vitesse ».