(Longueuil) Pour la deuxième fois en 48 heures, une opération visant à neutraliser des trafiquants de drogue a été lancée dans l’agglomération de Longueuil.

La Presse canadienne

Cette fois, depuis 5 h jeudi, ce sont des trafiquants de cocaïne qui sont ciblés par les agents du Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL). Leur organisation est distincte de celle qui a été démantelée mardi matin.

L’opération de jeudi vise particulièrement des suspects œuvrant dans la distribution de cocaïne en très grande quantité, selon le SPAL. L’enquête à leur sujet, baptisée projet Souche, a débuté en septembre dernier grâce à des informations reçues du public.

Des perquisitions ont été effectuées dans neuf résidences, jeudi, à Longueuil, Brossard, La Prairie, Carignan, Richelieu et Montréal. Six hommes âgés de 29 à 62 ont été arrêtés ; la plupart d’entre eux sont bien connus des policiers.

Vers 7 h, les policiers avaient saisi des stupéfiants, de l’argent ainsi que des armes à feu. Les perquisitions devaient se poursuivre en matinée.

Les suspects devraient comparaître au tribunal vendredi au palais de justice de Longueuil. Ils pourraient faire face à des accusations de possession de drogue en vue de trafic ; trafic de stupéfiants ; complot et possession d’arme prohibée.

Mardi, lors du déploiement de l’opération Millefeuille, six hommes et quatre femmes ont été arrêtés par la police de Longueuil. Cette opération visait surtout des suspects qui œuvraient dans le trafic de cannabis, de cocaïne et de méthamphétamines.