Le Hells Angels de la section de Montréal Jean-Richard Larivière, qui s’était colleté avec des policiers de l’Escouade Éclipse du SPVM dans la nuit suivant le somptueux mariage d’un motard, en décembre dernier dans la métropole, a été condamné à une amende de 1000 $, ce matin, au palais de justice de Montréal.

Daniel Renaud Daniel Renaud
La Presse

Larivière, 51 ans, surnommé Race, faisait, à l’origine, face à une accusation criminelle de voies de faits sur un policier, mais il a plaidé coupable ce matin à un chef réduit d’entrave, par voie sommaire.

Les événements sont survenus dans les heures qui ont suivi le mariage du Hells Angels de Montréal Martin Robert, dans une salle de réception cossue du centre-ville, le 1er décembre 2018.

Larivière était l’un des invités de la célébration. Après celle-ci, vers 2 h 30, à l’angle des rues Drummond et Sherbrooke, toujours vêtu de son tuxedo, il aurait interpellé un groupe de policiers de l’Escouade Éclipse, spécialisée dans la surveillance des bars et la collecte de renseignements sur les individus reliés aux gangs de rue et au crime organisé.

Le ton a monté et une altercation a suivi. Larivière a reçu une décharge de pistolet électrique avant d’être amené au centre opérationnel sud, où il a passé le reste de la nuit.

Selon la trame factuelle lue ce matin en cour, les policiers ont demandé à Larivière de marcher sur le trottoir et ce dernier aurait refusé d’obtempérer.

Outre son amende, Larivière en a vraisemblablement été quitte pour un habit neuf ruiné.

Son plaidoyer survient quelques jours avant les anniversaires de deux sections des Hells Angels du Québec, celles de Montréal et de Sherbrooke, le 5 décembre, et qui devraient être célébrés en fin de semaine par les motards.

Pour joindre Daniel Renaud, composez-le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à
drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l’adresse postale de La Presse.