(Gatineau) Vingt-six élèves du primaire à Gatineau transportés à l’hôpital vendredi après avoir été possiblement exposés au monoxyde de carbone dans un autobus à Gatineau ont pu regagner leur domicile avec leurs parents, a indiqué le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais.

La Presse canadienne

Les élèves s’étaient plaints de maux de tête et de douleurs à la poitrine et à l’estomac à la suite d’un trajet en autobus scolaire plus tôt dans la journée.

Marie-Ève Cloutier, directrice adjointe des services diagnostiques au CISSS, a indiqué que les enfants montraient des symptômes d’empoisonnement au monoxyde de carbone, mais les médecins ne pouvaient pas confirmer exactement ce qui avait rendu les enfants malades.

Elle a affirmé que 18 enfants avaient été transportés à l’hôpital de Gatineau et huit autres à l’hôpital de Hull. Mme Cloutier a précisé que tous les enfants avaient été examinés, et avaient pu quitter l’hôpital en début d’après-midi.

« C’était une possible intoxication au monoxyde de carbone, mais on ne peut pas se prononcer pour le moment », a dit Mme Cloutier aux journalistes.

Maude Hébert, de la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais, avait soutenu plus tôt que le monoxyde de carbone avait été écarté comme élément ayant pu incommoder les élèves et que les autorités enquêtaient sur l’hypothèse qu’un problème avec le refroidisseur de gaz d’échappement de l’autobus puisse avoir émis l’odeur nauséabonde.