Un pompier du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) est au nombre d’une douzaine d’individus arrêtés la semaine dernière dans le démantèlement d’un petit réseau de trafic de stupéfiants exerçant ses activités dans l’est de Montréal, a appris La Presse.

Daniel Renaud Daniel Renaud
La Presse

Le pompier, Frédéric Millette, 36 ans, qui habite à Sainte-Thérèse, a été accusé de possession de stupéfiants dans un but de trafic, et de complot pour trafic de stupéfiants, jeudi dernier, au palais de justice de Montréal. Comme ses coaccusés, il a été libéré sous certaines conditions, en attendant la suite des procédures.

On ne connaît pas la preuve qui sera présentée contre le pompier qui serait cantonné dans une caserne du nord de Montréal et qui travaillerait au SIM depuis une demi-douzaine d’années. Rien n’indique toutefois que ce dernier aurait commis les infractions durant ses heures de travail ou en caserne.

PHOTO COURTOISIE SPVM

Une partie des milliers de comprimés de speed saisis durant les perquisitions.

La Presse a appris la nouvelle de l’arrestation de l’un de ses membres au syndicat des pompiers de Montréal — et visiblement également à la Ville de Montréal, qui ne nous avait pas rappelé au moment d’écrire ces lignes.

Il n’a donc pas été possible hier de savoir si le pompier avait été suspendu ou non, avec ou sans traitement.

« Comme toute autre personne, il est innocent jusqu’à preuve du contraire. On doit d’abord regarder à quel point les actes reprochés sont incompatibles avec l’emploi. Une situation comme celle que vous me décrivez est très rare pour nous. De façon générale, un membre qui fait face à de telles accusations serait vraisemblablement retiré des opérations et affecté à notre service de soutien pour ne pas avoir de contact avec le public », explique le président du syndicat, Chris Ross. 

Interdit dans HOMA

C’est après avoir reçu plusieurs informations, et à la suite d’une enquête de quelques mois, que les enquêteurs des stupéfiants (section du crime organisé) de la région Est du SPVM ont effectué huit perquisitions, à Montréal et dans la région de Blainville, le 16 octobre, et arrêté neuf hommes et deux femmes.

La plupart des suspects, dont la tête dirigeante présumée, Kevin Leclair, 27 ans, de Blainville, ont fait face à des chefs liés au trafic de stupéfiants et ont été libérés sous conditions.

Leclair, qui n’a pas d’antécédent criminel, a dû faire un dépôt de 10 000 $. Il doit respecter un couvre-feu de 22 h à 6 h, ne pas se rendre dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve à Montréal, ne pas posséder de téléphone cellulaire, ne pas consommer de drogue et ne pas fréquenter les bars. 

Il doit également fournir son horaire de travail dans une entreprise de nettoyage tous les vendredis.

Lors des perquisitions, les limiers ont saisi de la cocaïne, du crack, de la marijuana, du haschisch, de la kétamine, quelques dizaines de milliers de comprimés et une somme de plus de 14 000 $.

Le réseau fonctionnait avec des lignes de téléphone et aurait compté sur les services de plusieurs livreurs qui étaient surtout actifs dans les quartiers Hochelaga-Maisonneuve et Rosemont. Selon nos informations, le réseau aurait été lié à un ancien membre des Rockers, défunt club-école des Hells Angels, mais la police préfère parler d’un réseau dont les membres sont des sympathisants des Hells Angels.

« Le sentiment de sécurité est important pour nous. C’est une opération significative visant à contrecarrer le trafic dans ces secteurs. En nous attaquant aux petits réseaux, on envoie en même temps un message clair aux organisations criminelles », a déclaré à La Presse le commandant de la section du crime organisé du SPVM, Michel Bourque.

Pour joindre Daniel Renaud, composez le 514 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l’adresse postale de La Presse. 

Les autres accusés 

Jonathan Boudreau-Germain, 26 ans, de Montréal

Khalid Kamal, 31 ans, de Montréal

Benoit Bédard-Cloutier, 24 ans, de Montréal

Dany-Dave Francoeur, 42 ans, de Saint-Jean-sur-Richelieu

Éric Arsenault, 22 ans, de Montréal

Hakim Kara, 21 ans, de Montréal

Richard Cormier, 62 ans, de Montréal

Tammy Cormier, 40 ans, de Montréal

Michelle Tremblay, 42 ans, de Montréal