(Lethbridge) Deux parents albertains qui avaient soigné leur bébé avec des remèdes à base de plantes plutôt que de recourir à des soins médicaux ont été déclarés non coupables relativement à la mort du garçon.

La Presse canadienne

David et Collet Stephan étaient accusés d’avoir omis de fournir les choses nécessaires à l’existence du petit Ezekiel, qui est mort en mars 2012 à l’âge de 19 mois.

La cause officielle du décès était la méningite bactérienne. Mais un pathologiste appelé à la barre par la défense a déclaré que l’enfant avait succombé à un manque d’oxygène au cerveau alors qu’il était dans l’ambulance.

Il s’agit du deuxième procès dans cette affaire : M. et Mme Stephan avaient été reconnus coupables par un jury en 2016, mais la Cour suprême du Canada avait ensuite annulé ce verdict et ordonné la tenue d’un nouveau procès.