Les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont mis la main au collet d’un individu qui aurait agressé au moins huit adolescentes en se servant des pistes cyclables de Mascouche et de Terrebonne pour les repérer. Éric Gauvreau-Paquette, 29 ans, a comparu mercredi au palais de justice de Joliette pour répondre de 19 chefs d’accusation.

Sara Champagne Sara Champagne
La Presse

L’accusé aurait agressé les filles âgées de 16 ans et moins durant les mois estivaux de juillet et août 2019. Chaque fois, le manège était le même, il prenait «par surprise» les victimes afin de les agresser, indique-t-on à la Sûreté du Québec. Il était soit à pied, à vélo, ou à bord d’un véhicule utilitaire sport de marque Honda CRV, couleur noire.

Les enquêteurs ont procédé à l’arrestation de l’homme mardi. La liste des chefs d’accusation est exhaustive: agressions sexuelles, actions indécentes, contacts sexuels, exhibition de ses organes génitaux et voies de fait. À la Sûreté du Québec, la porte-parole Marie-Pier Lorrain, indique qu’il pourrait y avoir d’autres victimes. «On parle de crimes en série», a-t-elle précisé.

Dans les circonstances, la SQ a mis en place un commandement avec d’autres services de police du Québec afin d’enquêter sur les crimes qui sont survenus. Cette coordination permet la mise en commun des ressources pour retracer et arrêter des prédateurs, rappelle le corps policier provincial.  

La Sûreté du Québec demande à toute personne qui aurait de l’information sur cet homme, ou concernant ses agissements, de contacter de façon confidentielle la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800-659-4264.