Une intervention auprès d’un homme en difficulté respiratoire dans un appartement de Montréal-Nord a mené à la découverte de ce qui a semblé avoir servi à produire une petite quantité de drogue.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse

Des manœuvres ont été entreprises sur l’homme de 40 ans par les premiers répondants. Son décès a été constaté à l’hôpital. Une autopsie sera pratiquée.

Les policiers ont découvert des « objets s’apparentant à un laboratoire, comme des produits chimiques, des ballons de chimie », a dit la porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal, Véronique Dubuc. Les policiers ont cru qu’il s’agissait possiblement d’un laboratoire clandestin.

Les enquêteurs du secteur des stupéfiants ont conclu qu’une petite quantité de drogue pouvait avoir été produite, mais sans grande ampleur. De la poudre a été saisie sur place et sera analysée.