Un avion biplace de type Cessna 150 s’est posé d’urgence sur une route pour la deuxième fois en un mois, vraisemblablement à la suite d’ennuis mécaniques, ce matin sur l’autoroute 20 près de Saint-Jean-Port-Joli à l’est de Québec.

David Santerre David Santerre
La Presse

La travée ouest de la 20 s’est ainsi transformée en piste d’atterrissage alors qu’un pilote a réussi à y poser d’urgence et sans encombre l’appareil, sans que lui-même ni son passager ne soient blessés, selon la Sûreté du Québec.

L’autoroute a été brièvement fermée entre les kilomètres 414 et 400, mais une voie a été rouverte et on s’affairait ce midi à pousser l’appareil en bordure de la route afin que la circulation puisse reprendre de façon normale d’ici à ce que l’avion soit transporté.

Selon Ann Mathieu, porte-parole de la SQ, un ennui mécanique pourrait être à l’origine de l’incident, dont le Bureau de la sécurité dans les transports a été informé.

Deuxième incident

Fait étonnant, ce même appareil s’était aussi posé d’urgence le 18 juillet dernier sur la route 138 à Longue-Rive sur la Côte-Nord, encore une fois sans faire de blessé. C’est une panne de moteur qui aurait été à l’origine de cet autre incident, rapportait alors le média local Le Nord-Côtier. L’appareil appartient à une école d’aviation de Drummondville, et deux personnes en voie d’obtenir leur licence commerciale se trouvaient à bord à ce moment.