(Montréal) La Gendarmerie Royale du Canada (GRC) doit communiquer lundi sur les autopsies des deux corps retrouvés dans le nord du Manitoba après une longue chasse à l’homme, a indiqué un porte-parole dimanche.

Agence France-Presse

La GRC avait annoncé mercredi avoir découvert deux corps, se disant persuadée qu’il s’agissait des dépouilles de Kam McLeod et Bryer Schmegelsky, deux jeunes hommes traqués depuis deux semaines pour un triple meurtre.

CBC, citant un porte-parole de la GRC du Manitoba, le sergent Paul Manaigre, avait indiqué que les autopsies étaient terminées mais qu’il restait des formalités officielles à achever avant de pouvoir annoncer leur résultat.

Conformément à la législation « il y a quelques procédures à suivre avant que nous puissions dire avec une totale certitude qu’il s’agit bien d’eux », avait déclaré le porte-parole.

Le sergent Manaigre a toutefois précisé un peu plus tard, dans un courriel à l’AFP, ne « pas être en mesure de confirmer actuellement que les autopsies ont été complétées », expliquant avoir seulement exprimé une opinion dans ses propos à CBC.

« Mais je peux vous confirmer que la GRC de Colombie-Britannique fera un point sur cette question demain (lundi) », a-t-il ajouté. L’annonce doit être faite par la GRC de Colombie-Britannique, car c’est dans cette province de l’ouest canadien que les meurtres ont été commis.

McLeod, 19 ans, et son ami d’enfance Schmegelsky, qui aurait eu 19 ans le 4 août, sont accusés d’avoir tué mi-juillet un professeur de botanique de 64 ans, Leonard Dyck.

Ils avaient ensuite dérobé son véhicule et parcouru quelque 3000 km avant d’être repérés dans le nord du Manitoba, où se sont concentrées les recherches.

Les deux adolescents étaient également soupçonnés du meurtre d’un jeune couple : Lucas Fowler, un Australien de 23 ans, et son amie américaine Chynna Deese, 24 ans. Leurs corps avaient été retrouvés le 15 juillet dans le nord de la Colombie-Britannique, d’où étaient originaires les meurtriers présumés.