(Montréal) Deux hommes ont été blessés par des coups de couteau qui leur ont été infligés tard jeudi soir lors de deux événements survenus dans le centre et le nord de Montréal.

La Presse canadienne

Vers 22h40, des citoyens ont signalé la présence d’un homme blessé à l’intersection du boulevard de Maisonneuve Est et de la rue Saint-André, au centre-ville.

À leur arrivée, les agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont trouvé l’homme de 25 ans au sol, conscient. Ils ont organisé son transport en centre hospitalier où les médecins ne craignent pas pour sa vie.

La victime, qui est connue des services policiers, n’a offert que peu de collaboration aux agents lors de ses premiers échanges avec eux. Il semble que la personne responsable de l’agression avait quitté le secteur avant l’arrivée des policiers.

En fin de nuit, vendredi, la police ignorait toujours le mobile de cette affaire. Le périmètre de sécurité qui avait été érigé sur la scène de crime afin de permettre aux enquêteurs et aux techniciens en identité judiciaire d’examiner les lieux a été levé vers 2h20, jeudi.

L’autre agression armée s’est produite vers 23h dans le secteur de l’école secondaire Évangéline, à l’intersection des rues Valmont et de Louisbourg, dans le quartier Nouveau-Bordeaux.

Des appels de citoyens ont conduit des agents du SPVM sur place. Ils ont aperçu un homme âgé de 43 ans qui saignait abondamment.

Son transport à l’hôpital a été préparé par les policiers. Entre-temps, d’autres agents détenant des renseignements sur l’agresseur âgé de 35 ans l’ont pourchassé à pied et l’ont capturé près de l’intersection des rues de Salaberry et Pasteur.

Plus tard, le SPVM a appris que la victime aurait la vie sauve.

Les deux hommes sont connus des services policiers. Les enquêteurs ont aussi appris qu’ils se connaissent mais en fin de nuit, ils ignoraient encore le mobile de leur altercation.